Sri Lanka, plantation de thé à Nuwara Eliya (© Sylvie Strobl)

samedi 19 mars 2016

De l'art d'ennuyer en racontant ses voyages

Matthias Debureaux


Si, comme Sacha Guitry, vous pensez que "Les voyages, cela sert surtout à embêter les autres une fois que l'on est revenu", plongez vous sans hésiter dans ce petit opus qui vous ravira ! Et si, comme moi, vous trouvez les voyages indispensables à votre existence, lisez-le aussi : je suis prête à parier que vous rirez de bon coeur de la prose de l'auteur mais aussi de vous-même. 

Car soyons franc : qui n'a jamais pris plaisir à raconter l'une ou l'autre anecdote, comme celle du singe vous ayant dérobé votre pique-nique alors que vous visitiez un temple hindou, celle du tuc-tuc poussif dont le moteur a explosé en pleine côte ou celle de ce trajet atroce où vous avez cru mourir 100 fois dans un minibus qui vous ramenait d'un petit coin de paradis marocain vers l'aéroport... j'en passe et des meilleures ! Matthias Debureaux, lui, a listé tout ce qu'il y a de plus caricatural dans les récits de voyage : des expressions aux clichés, en passant par les insupportables manies des "exploraseurs".

Lorsque vous aurez fini de parler de vos "vrais amis du bout du monde", des "anges gardiens semés sur votre route", des "Italiens qui aiment les enfants et des Cubains qui ont le sens de la fête", n'oubliez pas de montrer vos photos ! "Une image valant mille mots, rapportez dix mille images. En dessous de ce chiffre, considérez votre voyage comme inachevé". 

En voici une de ces photos, prise dans un village de pêcheur au Cambodge. L'exploraseuse que je suis sans doute à mes heures n'en dira pas davantage mais n'hésitez pas, de votre côté, à y aller de votre commentaire !






3 commentaires:

  1. Quel beau vélo tu as jolie jeune fille!
    Dis madame, tu veux faire un tour en vélo?
    Tu es très gentille mais non merci
    Pourquoi? Tu n'aimes pas mon vélo?! Tu as dit qu'il était beau...
    Justement, je ne voudrais pas l'abîmer
    Oh, je ne m'inquiète pas, tu peux le prendre
    Non vraiment merci
    Mais si, si, tu vas voir, c'est super. En plus, il va super vite et quand tu as peur, tu freines avec les pieds, c'est super marrant. Essaie
    ..... (silence)... Oh voici mon mari là-bas. J'ai été contente de parler avec toi. Je te laisse ton joli vélo, je vais continuer ma promenade à pied car -je te fais une confidence- mon mari déteste le vélo...



    RépondreSupprimer
  2. Merci Sylvie, notre explocharmeuse! Belle découverte que ce délicieux petit voyage au pays des exploraseurs où on rit franchement en se reconnaissant dans ce gentiment féroce miroir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère B. pour l'explocharmeuse !!!

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre :

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Cliquer sur Publier

Si vous vous identifiez comme "anonyme" et que nous nous connaissons, laissez-moi un petit indice afin que je puisse vous reconnaître !
Merci d'avance !